L’analyseur de puissance monte encore en « puissance »

Mesures

L’analyseur de puissance monte encore en « puissance »

La nouvelle génération développée par Dewetron allie vitesse d’acquisition élevée et analyse de puissance précise, dans un châssis modulaire doté notamment d’un grand écran couleur tactile.

 

Les exigences actuelles en matière d’analyse fiable et précise des moteurs électriques, des inverseurs, des variateurs de vitesse électriques ou hybrides et d’autres composants électriques sont devenues très fortes.

L’année dernière, l’autrichien Dewetron avait déjà lancé sur le marché l’analyseur de puissance Dewe2-PA7, son premier instrument de mesure dédié (voir Mesures n°897). La société récidive cette année avec le modèle Dewe2-PA8, qui a été présenté pour la première fois lors de l’édition 2018 du salon Enova Paris, qui s’est déroulé les 23 et 24 octobre derniers à Paris Expo-Porte de Versailles.

 

« Le Dewe2-PA7 pouvait être vu comme un premier jet, avec son châssis pouvant accueillir jusqu’à 8 cartes et affichant 12 voies de puissance, une tension maximale de 1 000 V, un courant direct de 20A et une justesse en puissance de 0,04% », rappelle Renaud Simper, directeur de Dewetron France.

 

Le Dewe2-PA8, lui, est une nouvelle génération. « Cette nouvelle plateforme, toujours modulaire, regroupe en effet à la fois un écran couleur tactile 11,6 pouces, la connectique en face arrière, ce qui était demandé par les clients, une double alimentation – un système de commutation détecte laquelle a un problème et bascule sur l’autre– et une alimentation intégrée des capteurs, ce qui permet de s’affranchir de l’utilisation de boîtes externes », poursuit-il.

 

Dewe2-PA8

De par ses nouvelles caractéristiques, l’analyseur de puissance Dewe2-PA8 de Dewetron est taillé pour l’analyse complète des variateurs et des composants électriques actuels et futurs

 

Un CAN 10Méch/s par voie

L’autre grande différence entre les modèles Dewe2-PA7 et Dewe2e-PA8 ne se voit pas aux premiers abords. « Nous avons développé une nouvelle carte d’acquisition, dont la fréquence d’échantillonnage atteint désormais 10Méch/s par voie, sous une résolution de 18 bits. Comme il est possible d’installer jusqu’à quatre cartes dans le châssis, l’utilisateur peut disposer de 32 entrées échantillonnées chacune à 10Méch/s. Nous avons dû pousser le taux de transfert du châssis de 90Méch/s à 800Méch/s et intégrer une capacité de stockage de 1To, pour ne pas créer de goulots d’étranglement », indique Renaud Simper. On retrouve toujours l’étage de conditionnement du signal intégré et parfaitement linéaire, ainsi que l’isolation entre voies jusqu’à 4kV. « C’est le cœur de l’analyseur de puissance Dewe2e-PA8», insiste-t-il. Du côté des performances, les gammes en tension et en courant atteignent respectivement 1000 V (±2000 V crête) et 20A (±40A crête). Les précisions DC et AC (en tension et en courant) sont respectivement de ± (0,02% de lecture + 0,02 % de l’étendue de mesure) et de ± 0,03% de la mesure en deçà de 1kHz. « La précision de mesure est garantie tout au long de l’analyse, sans changement de gamme de tension, ni perte de données, même pour les mesures en basse tension », affirme Renaud Simper. Le facteur de puissance de 1% permet, quant à lui, aux utilisateurs de mener des analyses plus poussées. Le nouvel analyseur de puissance dispose également de 16 entrées au maximum, toutes synchrones entre elles, permettant une analyse pour 1à9groupes de puissance. Toutes ses caractéristiques garantissent une analyse simultanée des paramètres environnementaux et mécaniques et de réaliser des économies à l’avenir, en réduisant le nombre d’appareils requis, les coûts d’exploitation et de maintenance, ainsi qu’une réduction du temps de formation. Sans oublier que le Dewe2e-PA8 peut être facilement intégré dans un système d’automatisation ou un banc d’essais. Ceci grâce aux différentes interfaces proposées (Gigabit Ethernet, USB 3.0, Ether CAT, SCPI et XCP) et conformes aux formats de fichiers normalisés tels qu’ASAM (Association for Standardization of Automation and Measuring Systems).

 

Article rédigé par Cédric Lardière. Paru en Décembre 2018 dans le magazine Mesures n°910. 

 

Pour plus d’informations, contactez-nous via le formulaire ci-dessous.

 

No Comments

Post a Comment

Comment
Name
Email
Website