Partenariat MICRONICS System – DEWETRON France

Mesures

Partenariat MICRONICS System – DEWETRON France

Grâce à ce partenariat commercial, les deux sociétés proposent désormais des solutions clé en main basées sur les systèmes d’acquisition de données du premier et les systèmes de puissance du second.

 

Après avoir établi des liens avec l’allemand GeneSys Elektronik (voir Mesures n°929), la filiale française de Dewetron poursuit sa stratégie de partenariats avec, cette fois, son compatriote Micronics Systems. « Grâce à cette collaboration commerciale, nous pouvons désormais intégrer des systèmes de puissance, que d’autres ne savent pas faire, à notre système d’acquisition de données pour proposer des solutions clé en main », précise Renaud Simper, directeur de Dewetron France -la société devait ouvrir un nouveau à Lyon (Rhône) début novembre.

 

 

Micronics Systems propose des briques technologiques de puissance, basées sur un florilège de technologies différentes (à découpage secteur, à thyristors, etc.) pour répondre aux demandes de solutions spécialisées.

 

 

Un florilège de technologies

« Cette collaboration bilatérale est le fruit d’une conjonction d’évènements, l’opportunité s’est présentée de diversifier encore un peu plus nos métiers respectifs. Tout se fait en bonne intelligence pour apporter une solution globale et validée. Par rapport à plusieurs distributeurs de différent matériels, nous pouvons travailler sur la prise ne charge complète de la solution et compter sur la proximité avec les clients », explique Éric Aumeunier, directeur général de Micronics Systems.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore cette société, elle a été créée en 1989 à Chavanoz (Isère) et a lancé sur le marché le premier redresseur de courant à découpage secteur (1 000A/12V) deux ans plus tard. Parmi les autres dates clés de l’histoire de la société, on peut citer l’introduction de la gamme d’alimentations stabilisées de laboratoire Microlab en l’an 2000 et l’installation d’un site de production à Villette d’Anthon (Isère) l’année suivante.

Micronics Systems crée en 2016 la filiale French Power pour compléter ses solutions avec une offre en instrumentation, puis, l’année suivante, l’entité Micronics Service et, en 2018, le laboratoire de technologies avancées en traitements de surface TechLab. « Aujourd’hui, en plus d’une gamme matérielle sur étagère, nous proposons des briques technologiques de puissance pour répondre aux demandes de solutions. Grâce à un florilège de technologies différentes (à découpage secteur, à thyristors, etc.), notre force, notre « spécialité », est d’être généraliste », affirme Éric Aumeunier.

La société iséroise, qui emploie une trentaine de personnes entre le bureau d’études, la production et les équipes commerciales, conçoit et fabrique tous types de systèmes électroniques de puissance. « La tendance est d’aller de plus en plus vers la spécificité, parce que nous sommes sollicités pour fournir des solutions d’énergie n’existant pas (hors standards) », indique Éric Aumeunier.

Les marchés du transport (aéronautique, automobile, ferroviaire, etc.), de l’énergie, la défense et le militaire sont autant de vecteurs d’innovations importants. « Les cartes sont aujourd’hui rebattues: les projets foisonnent chez les grands groupes de l’aéronautique et leurs équipementiers de rang 1 -malgré la situation économique actuelle, les budgets vont arriver et la production suivra-, l’innovation continue également dans le domaine de l’armement (simulation dans le nucléaire militaire, par exemple), et le passage du thermique à l’électrique dans l’automobile requiert de nouveaux bancs de test », constate Éric Aumeunier.

 

Article écrit par Cédric Lardière dans le magasine MESURES parut en novembre 2020.

 
 

Pour plus d’informations, contactez-nous via le formulaire ci-dessous.

 

No Comments

Post a Comment

Comment
Name
Email
Website